Le blog des Talents

L’intrapreneuriat, quand les employés prennent le pouvoir

Déjà entendu parler de l’intrapreneuriat? Pourtant, ce concept, qui a le vent en poupe depuis quelques années, révolutionne l’organisation de l’entreprise et débouche sur de nombreux projets bénéfiques tant pour l’employeur que pour l’employé. Voici pourquoi il est temps d’instaurer l’intrapreneuriat dans votre entreprise.

 

 

L’intrapreneuriat, qu’est-ce que c’est ?

 

L’idée est en réalité assez simple et tout est d’ailleurs dit dans le nom lui-même. L’intrapreneuriat, c’est permettre à l’employé d’entreprendre au sein de son entreprise. L’objectif est de donner à ses collaborateurs la liberté de pouvoir proposer des idées, des projets, des produits et de lui donner la possibilité de les développer et de les lancer. C’est un peu comme si un employé lançait sa startup au sein de l’entreprise. Évidemment, le but n’est pas pour le manager d’accepter tout et n’importe quoi, un cadre doit être mis en place, certains critères doivent être respectés. Mais ce qui compte, c’est que l’employé puisse se sentir libre et écouté, important pour son organisation, que sa voix compte et qu’il peut, s’il le souhaite, apporter réellement sa pierre à l’édifice. Aujourd’hui, les nouveaux arrivants sur le marché de l’emploi ne cherchent plus à faire carrière ou à gagner beaucoup d’argent très rapidement mais plutôt à donner un sens à leur vie professionnelle. C’est sans doute là la raison principale qui explique le succès de l’intrapreneuriat auprès des employés.

 

L’intrapreneuriat, une solution bénéfique tant pour l’employé que pour l’employeur. Voici pourquoi il est temps de l’instaurer dans votre entreprise.

 

 

Les avantages de l’intrapreneuriat

 

Ce qu’il y a de bien avec l’intrapreneuriat, c’est qu’il représente tant un avantage pour les employés que pour les employeurs. Pour l’employé, cela permet en effet de pouvoir développer et concrétiser un projet qui a du sens, qui parfois a muri pendant de longues années mais qui n’a jamais vu le jour, par manque de temps ou par peur d’échouer. Ce projet peut dès lors rencontrer un écho positif, être challengé et amélioré et, tout ça, dans le cadre du travail, sans effort supplémentaire donc et sans prise de risque. Cette initiative, qui supprimera les relations hiérarchiques parfois lourdes, apportera à l’employé plus de motivation et d’engagement et pas seulement pour son projet mais pour l’ensemble des tâches qu’on lui confie.

Pour l’employeur aussi l’intrapreneuriat est un atout considérable. Il peut en effet développer de nouveaux produits et services innovants et efficaces sans dépenser de sommes folles mais qui peuvent rapporter gros. Une sorte de département Recherche et Développement étendu à toute l’entreprise, avec autant de cerveaux bouillonnants qu’il y a d’employés dans l’organisation. De plus, l’intrapreneuriat poussera également les meilleurs talents à rester au sein de l’entreprise, motivés par cette envie de développer des projets personnels, mais également d’attirer des talents externes désireux de pouvoir se développer dans le cadre d’une organisation avec de telles valeurs. C’est donc aussi une véritable stratégie de ressources humaines et de marketing.  Un cercle vertueux pour mener l’entreprise vers plus d’efficacité, plus de croissance mais surtout et avant tout, plus de bien-être et de qualité de vie au travail, la base d’une organisation pérenne.

 

 

Quelques exemples

 

Beaucoup d’entreprises ont rapidement compris le potentiel de l’intrapreneuriat et n’ont pas tardé à encourager cette pratique au sein de leurs équipes. C’est notamment le cas de grandes entreprises multinationales comme Google qui, grâce à la promotion de l’intrapreneuriat auprès de ses employés a pu développer Gmail ou encore 3M qui ne serait pas l’entreprise que l’on connaît aujourd’hui si des employés n’avaient pas développé en interne le projet Post-it.Plus près de chez nous, on retrouve également la belle histoire d’Exki, ce fastfood spécialisé dans les produits bios et bons pour la santé né dans la tête de quelques employés du groupe GIB, l’ancienne maison-mère de GB , Brico ou encore Quick, fin des années 1990 et qui occupe aujourd’hui plus de 400 personnes dans de nombreux pays.

 

 

Ces exemples montrent bien la puissance de l’intrapreneuriat pour l’entreprise dans son ensemble. Dans des grands groupes ou de modestes PME, l’intrapreneuriat est un moyen simple et efficace de développer des projets ambitieux sans prise de risque. Mais l’intrapreneuriat permet surtout aux collaborateurs de se sentir mieux et d’avoir plus de motivation, une équation gagnante pour l’organisation toute entière. Une solution globale et facile à mettre en place pour mener son entreprise vers l’excellence.

 

 

 

 

 

Source: EntrepriseGlobaleCreerentreprise

Vous aimerez aussi

Formalia © Copyright 2019 –  Rue Basse Hermalle, 3F/01 B4681 Hermalle-sous-Argenteau – All rights reserved  | Politique des cookies | Terms and conditions